l’IATA s’inquiète des dangers de l’utilisation croissante des drones et appelle à une harmonisation des réglementations

Nous avions évoqué ici il y a quelques jours les réticences de la France face à l’exploitation commerciale de drones.

C’est à présent au tour de l’Association Internationale du transport aérien (IATA) de s’inquiéter publiquement du développement de leur utilisation (que ce soit à titre commercial ou privé).

L’IATA relève une recrudescence des utilisations dangereuses de drones à proximité immédiate d’aéroports (risques de collision, utilisation de fréquences, etc…)

Compte tenu du développement rapide de cette industrie, l’IATA appelle à un cadre juridique approprié. Selon l’association, seuls 63 des 191 pays membres de l’organisation Civile de l’aviation internationale (OACI) auraient adopté une réglementation sur les drones à ce jour.

L’IATA pointe surtout un manque d’harmonisation de ces réglementations.  Au sein de l’Union européenne, une harmonisation serait à l’évidence souhaitable.

 

Source: lavoirdunord.fr

Retour à la liste des articles