FrenchCatalanEnglishSpanish

Airbnb encore priée de collecter la taxe de séjour

Récemment lors d’un conseil municipal, le maire de la ville Perpignan a annoncé vouloir récupérer la taxe de séjour que représentent les nuitées réservées via le site web collaboratif d’hébergement Airbnb. La ville estime qu’elle pourrait ainsi percevoir plus de 80 000 € supplémentaires par an à ce titre.

Le célèbre site de partage Airnbnb, société californienne, a beaucoup été critiqué par le secteur de l’hôtellerie pour sa concurrence jugée déloyale. Contrairement aux hôtels qui prélèvent une taxe de séjour puis la reversent aux communes, Airnbnb verse ce prélèvement aux propriétaires des logements qui sont cependant très peu à la reverser aux communes concernées.

Face au mécontentement du secteur hôtelier, un décret n° 2015-970 du 31 juillet 2015 a autorisé les plates-formes internet de type Airbnb à collecter directement la taxe de séjour pour la reverser ensuite.

En octobre dernier, le site Airbnb a accepté de récolter ladite taxe d’un montant de 0,83 € par personne et par nuitée à Paris. La capitale française concentre actuellement la plus forte demande et la plus grande offre au monde du site. De son ouverture en 2008 à février 2015 ils sont plus de 1,8 millions de voyageurs à avoir séjourné dans la ville via Airbnb. La mairie de Paris devrait ainsi recevoir plusieurs millions d’euros par an supplémentaires grâce à la collecte.

Paris est loin d’être la première à obtenir d’Airbnb une telle collecte. Amsterdam, Portland, et San Francisco ont également obtenu du site qu’il leur reverse la taxe.

En France, Marseille a également prié Airnbnb de récolter la taxe et Strasbourg souhaite aussi se faire payer la taxe de séjour via les sites d’hébergement collaboratif très prochainement.

La collecte de la taxe de séjour via ces plates-formes risque cependant d’être difficile à étendre à tout le territoire. N’oublions pas que la taxe est communale et qu’en France on compte plus de 36 000 communes!

 

Sources: Le nouvel Obs  Le Figaro  20Minutes  DNA L’indépendant 

Décret du 31/07/2015 relatif à la taxe de séjour 

[button link= »https://www.pujolavocat.com/category/actualites/ » size= »small » icon= » » color= »gray » lightbox= »false »]Retour à la liste des articles[/button]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn