FrenchCatalanEnglishSpanish

En France, un chauffeur VTC s’attaque à Uber devant le conseil de prud’hommes

Un chauffeur vient donc de saisir le conseil des prud’hommes de Paris, pour obtenir une requalification de son contrat en contrat de travail. Le chauffeur veut prouver qu’il y a bien un lien de subordination entre les chauffeurs et la plateforme de réservation Uber.

En marge de l’annonce de cette affaire, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, a récemment insisté sur la relation de dépendance économique et les abus qui peuvent en découler entre des indépendants et les plateformes de mise en relation comme Uber. Madame la Minsitre a rappelé qu’il est interdit de couper brutalement une relation devenue exclusive ou quasi-exclusive entre un indépendant et la plateforme avec laquelle il a passé un contrat.

C’est à la justice française qu’il appartient désormais de se prononcer sur le sort du contrat qui lui est soumis. Nul doute que cette décision sera suivie avec beaucoup d’attention.

Sources : Le point; libération

 

[button link= »https://www.pujolavocat.com/category/actualites/ » size= »small » icon= » » color= »gray » lightbox= »false »]Retour à la liste des articles[/button]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn