FrenchCatalanEnglishSpanish

La réaction des acteurs du Web face à l’annonce de nouvelles mesures de contrôle d’internet par le gouvernement

Le 13 janvier 2015, suite aux évènements récents particulièrement tragiques, la Premier Ministre a annoncé de prochaines propositions sur le contrôle d’internet et des réseaux sociaux, utilisés pour « l’embrigadement, la mise en contact et l’acquisition de techniques permettant de passer à l’acte ».

Cette annonce inquiète l’Association des Services Internet Communautaires (ASIC), qui compte parmi ses membres Dailymotion, Deezer, Facebook, Google ou encore Yahoo.

En effet, mercredi 14 janvier, cette dernière a diffusé un communiqué soutenant le fait que ces annonces « semblent ouvrir la porte à un nouveau cadre juridique. Nous réaffirmons que toute nouvelle mesure législative et réglementaire devra respecter l’ensemble des libertés, qu’il s’agisse des libertés publiques mais aussi des libertés individuelles« .

Elle rappelle aussi que les nouvelles mesures devront être proportionnées par rapport à l’objectif à atteindre, ainsi que transparentes et placées sous le contrôle de l’autorité judiciaire.

Il faut ajouter que ces annonces interviennent après la promulgation de la loi de lutte antiterroriste datant de novembre 2014, qui est venue renforcée la réglementation française, qui comprend plus de 14 lois antiterroristes depuis 1986, notamment en introduisant par exemple le blocage administratif des sites faisant l’apologie du terrorisme.

Source: www.01net.com

 

[button link= »https://www.pujolavocat.com/category/actualites/ » size= »small » icon= » » color= »gray » lightbox= »false »]Retour à la liste des articles[/button]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn