FrenchCatalanEnglishSpanish

L’affaire Renault SANDOUVILLE

Cette décision a fait grand bruit. Dans cette affaire, il est reproché à la CGT d’avoir instrumentalisé la justice pour faire fermer le site de SANDOUVILLE pour des questions de procédure au détriment du dialogue social.

Les sanctions peuvent être lourdes à commencer par la fermeture d’un site dont les conséquences économiques sont désastreuses et s’ajoutent à la crise sanitaire.

Les directions de sociétés de toutes tailles doivent donc faire preuve de la plus grande vigilance et d’un accompagnement dans la mise en place de leur plan de déconfinement.

Voici la synthèse de cette décision en une infographie:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn