FrenchCatalanEnglishSpanish

Les sites de réservations hôtelières en ligne une nouvelle fois contestés

Les réservations de chambres d’hôtels sont réalisées en priorité sur les sites propres de chaque hôtel. Les plateformes en ligne (expédia, booking) deviennent cependant de plus en plus incontournables. Les syndicats hôteliers dénoncent régulièrement leurs relations contractuelles, et leur dépendance grandissante, avec ces plateformes.

En novembre 2013, une action judiciaire avait été initiée, suite à une enquête de la DGCCRF qui avait mis en exergue l’entrave faite par Expedia à la liberté commerciale et tarifaire des hôtels.

Arnaud Montebourg, alors Ministre du redressement productif, avait alors dénoncé les pratiques tarifaires des centrales de réservations (Expédia, Booking) les jugeant illégales, et comme contenant des clauses abusives au détriment des consommateurs et des hôteliers.

Le nouveau Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron vient à son tour, de saisir l’Autorité de la Concurrence et lui demande d’examiner les relations contractuelles qui lient les hôteliers aux plateformes. Le Ministre relaye ainsi la demande des hôteliers visant à imposer aux plateformes de réservations la signature d’un contrat de mandat, dans le but d’interdire à ces plateformes de jouer sur les prix de ventes au public à leur détriment.

Source: 01net.com, lefigaro.fr

[button link= »https://www.pujolavocat.com/category/actualites/ » size= »small » icon= » » color= »gray » lightbox= »false »]Retour à la liste des articles[/button]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn